Bienvenu sur notre site de la Ronde __la ronde des Bûcherons____concours des bûcherons__Nos sites préférés__Faites leur confiance__Galerie

Retour sur la Ronde 2013

c'était la 17ème édition

Joncheray en patron

Pierre Joncheray a placé son attaque au bon moment. On l’annonçait comme l’un des favoris, il a répondu présent. En tête durant toute la course, Pierre Joncheray (S2A/IBAL) s’est adjugé le 10 km de la Ronde des Bûcherons, en 32’47. Le tout presque facilement… C’est ce que l’on appelle une affaire bien réglée. Il est un peu plus de 19h30 samedi soir à Schirrhein, Pierre Joncheray vient de terminer son 10 km. Mains sur les hanches, il reprend son souffle et d’une voix calme, lâche un : « Tout s’est déroulé comme prévu. Je suis content. » Tel un Christopher Froome après sa victoire à Ax-Trois-Domaines, le même jour sur le Tour de France, l’athlète du S2A/IBAL a la sérénité de celui qui n’a pas tremblé. Annoncé comme l’un des favoris, le champion d’Alsace de cross a fait honneur à son statut dans l’épreuve reine de la Ronde des Bûcherons. Dès les premiers hectomètres, c’est lui qui prend la direction des opérations. Seuls Arnaud Bucher, le vainqueur de l’an dernier, et Christophe Jaming, peuvent suivre le rythme. À mi-course, Joncheray teste une première fois ses deux adversaires, mais attend le 7e km pour placer une véritable attaque. Bucher et Jaming ne le reverront plus.
Quelques minutes plus tard, il s’impose en costaud (32’47) devant Marc Jaming (33’08) et Arnaud Bucher (33’47), pour sa première victoire sur le 10 km schirrheinois. « Comme je ne me suis pas qualifié pour les “France” sur piste, je termine la saison en roue libre. Je me suis vraiment fait plaisir ce soir (hier) », savoure-t-il.
Chez les féminines, Lucie Guesdon (S2A/IBAL) a longtemps mené la danse, avant de se faire coiffer dans le dernier kilomètre par Françoise Stroh, qui s’écroulera de fatigue sur la ligne d’arrivée. Qu’importe, la coureuse de La Wantzenau s’imposera en 41’47. « Je ne pensais vraiment pas gagner ici. Quand j’ai appris que j’étais quatrième, je me suis défoncée pour au moins être sur le podium. Je suis fière de ce que j’ai fait », dira-t-elle sitôt sa course terminée.
Dans l’autre épreuve de la soirée, le 5 km, les choses ont été bien plus compliquées que prévu. Pourtant, à première vue, l’écrasante victoire de Benjamin Rubio (S2A/IBAL) en 15’11, le meilleur temps depuis 2010, ne souffrait aucune contestation. Seulement voilà, le Strasbourgeois s’était inscrit en duo avec Sophie Weckerlé. Or, le règlement de la Ronde stipule qu’un coureur inscrit en duo est enregistré dans le classement “duo”, et non dans le général. Du coup, c’est le Schweighousien José Gosset qui a été déclaré vainqueur en 15’57.
Chez les féminines, même topo, Nadia Kieffer ayant remporté la course (18’33) alors que Marie Ott, inscrite en duo avec son mari Benjamin, avait été la plus rapide (17’54). Les favoris ont eu beau répondre présent, la Ronde des Bûcherons réserve parfois quelques surprises.

voir les photos des courses

 

Retour sur la Fête des Bûcherons 2013

Après les courses de Schirrhein, le Cercle St Nicolas propose aux coureurs, à leurs familles et amis, aux visiteurs, spectateurs,

de belles festivités noctures

soirée musicale avec les Fougueux

soirée gastronomique : plat du Bûcheron, grillades, flammekuche....

soirée spectacle forestier

Schirrhein a une âme de bûcheron

Un clin d'oeil à nos principaux partenaires que nous remercions pour leur soutien:

écrivez nous !

Retour vers la page d'Accueil