Bienvenu sur notre site de la Ronde __la ronde des Bûcherons____concours des bûcherons__Nos sites préférés__Faites leur confiance__Galerie


les courses de Schirrhein

du 2 juillet 2011

Résultats 750m, 1520m, 5000m, 10000m

c'était la 15ème édition

en cours de modifification

l'album photos, l'ambiance de la ronde 2010
les résultats 2010
les statisques des Rondes passées

Retour sur la Ronde 2010

Abdelkerim, acte I



Abdoulaye Abdelkerim (ASL Robertsau) a inscrit, pour la première
fois son nom au palmarès du 10km de la 14ème Ronde des bûcherons.
Le Tchadien en était d'ailleurs le grand favori.

Dès les premiers hectomètres, le futur lauréat avait pris les devants accompagné de Samir Baala
(St-Louis RC) et de Christophe Guibon (Amiens UC), lequel venait de survoler le 5km. Un peu plus loin
suivaient Alain Martin (ASC Strasbourg), Marc Jaming (RT Schweighouse), lauréat de la dernière
édition, ainsi que Sébastien Dubois (TEM Strasbourg), José Gosset (RT Schweighouse), Fabrice
Jacques (ASSA Sarreguemines) et Jérôme Ropers (Jog'r LT).
Toutefois, l'Amiénois Guibon renonça bien avant la mi-course. Après sa victoire sur 5km, il avait d'ailleurs annoncé la couleur : « Si le rythme devait être trop rapide en tête, je me réserverai pour la Course de montagne des Chamois organisée dimanche du côté de Saulxures-sur-Moselotte ».


« J'ai promis de jouer au lièvre pour la Robertsauvienne »
L'élève de Fernand Kolbeck pouvait dès lors se contenter de surveiller Samir Baala, qui ne se
montra en fait pas particulièrement opportuniste. « La chaleur ambiante m'a incité à ne pas être trop entreprenant », confiera-t-il une fois franchie la ligne d'arrivée 18 secondes après Abdelkerim.
« Comme j'ai promis de jouer au lièvre lors de la Robertsauvienne organisée par Fernand (lire cidessous), je me suis contenté de décrocher la victoire », dira pour sa part le vainqueur, à peine
essoufflé. Pour ce faire, Abdoulaye a testé son poursuivant au moment de passer devant la borne des
8km. Celui-ci n'ayant pas insisté, il fila tout seul vers la ligne d'arrivée où l'attendait un nombreux
public. Le record de l'épreuve (30'29") détenu depuis 1998 par Radouane Serfaki (ASPTT Strasbourg n'est par contre pas passé de vie à trépas puisque le vainqueur a été crédité de 31'52.

Du côté féminin, la victoire a été décrochée par Clarisse Salomon (LC Eichelthal), 43e au scratch
en 40'35", alors qu'Olivia Hartweg (TEM Strasbourg) et la vétérane Rose-Marie Ingwiller (NL
Geudertheim) se sont partagées les accessits.


Sur le 5 km, Guibon n'a pas eu d'adversaire à sa taille


L'Amiénois Christophe Guibon n'a pas eu d'adversaire à sa taille sur 5km. Celui qui a déjà couru le
5 000m en 14'10 sur piste domina la situation de la tête et des épaules en 15'06. En tout cas, la
bagarre pour les places d'honneur s'avéra beaucoup plus intense puisque Lionel Genevé (S2A), Hamid
El Fatni (Ana) et Jonathan (Ana) terminèrent dans cet ordre en une poignée de secondes. Chez les
dames, la vétérane Kathia Friess (ASL Robertsau), 44e au scratch en 19'04, devança une autre athlète de sa catégorie, Christel Korel (TEM Strasbourg), 70e, et la senior Natascha Bischoff (LSG Karlsruhe), 82e.

Pour ce qui est de la participation, on est loin du record de participation établi l'an dernier (1437
classés) puisque seulement 927 athlètes franchirent la ligne d'arrivée, dont 483 sur 10km. La météo et le Mondial de foot semblent avoir incité bon nombre de candidats à modifier leur programme

un petit clin d'oeil à Samir Baala

Cette année, la ronde des Bucherons, 14ème du nom, s'est donc couru sous un soleil de plomb. Au moment du départ à 19heures, la température avoisinait les 35 degrés.

A Schirrhein, j'ai adoré l'ambiance festive qui regnait sur le bord de la route. Les spectateurs étaient venus nombreux pour nous encouragé. Ca fesait chaud au coeur! J'étais d'ailleurs déjà venu ici en 2004 ( Vainqueur en 30mn42sec) et j'en gardais un excellent souvenir.

Courir avec la chaleur n'est jamais simple a gérer mais j'ai quand même souhaité m'aligner sur le dix kilomètres. Au vue de la météo, beaucoup de participants ont bien sagement choisis de descendre sur le 5Km afin de moins subir les affres du thermomètre. Je pense que c'était une bonne décision. Pour ma part, j'avais pris quelques précautions et la casquette blanche était bien entendu de la partie. 15 minutes seulement avant le départ, je l'ai plongé dans une bassine d'eau... mais 5 minutes plus tard elle était déjà complètement sèche! J'ai décidé de participer à cette petite épreuve sympa afin de parfaire ma condition tout juste quinze jours avant le Grand Rendez vous de la course à pied en Alsace "La Nocturne du Hans" à Obernai. Une course qui me tient particulièrement à coeur. Je devrais donc être compétitif à cette occasion. Vers 18h15, je partais pour m'échauffé... et au bout d'un petit quart d'heure de footing, je comprenais qu'aujourd'hui la prudence serait de mise. Dès le départ, je me suis donc contenté de suivre afin ne pas finir à plat ventre. Dès le second kilomètre, nous nous sommes retrouvé à deux mais je ne me sentais pas d'attaque pour mettre le nez devant vu les conditions. J'avais un peu l'impression de courir en apnée. La suite allait d'ailleurs me donner raison, puisqu'aux environs du huitième kilomètre, je devais laissé filer le vainqueur sans pouvoir réagir. Ensuite, j'ai bien sagement couru le dernier kilomètre en roue libre. Je termine à 18 secondes du premier à l'issu d'une épreuve courue à un rythme vraiment peu soutenu. Compte tenu des conditions, je suis néanmoins satisfait. A cette période de l'année, avec un entrainement réduit ce n'est pas trop mal. Les choses sérieuses débuteront mi aout avec un stage de quinze jours dans la montagne. Les bonnes sensations reviendront vite...D'ici là, patience!

 

 

sous l'oeil averti de Frantz chauffeur attitré de la voiture balaie

 

Retour sur la Fête des Bûcherons 2010

Après les courses de Schirrhein, le Cercle St Nicolas propose aux coureurs, à leurs familles et amis, aux visiteurs, spectateurs,

de belles festivités noctures

soirée musicale avec les Fougueux

soirée gastronomique : plat du Bûcheron, grillades, flammekuche....

soirée spectacle forestier et féerique

Spectacle itinérant de plein air intitulé « le sentier des bûcherons, des contes et des féeries », écrit et mis en scène par Yvon Jean et Jean-Michel Steinbach, cette promenade théâtralisée conviait le public à faire un voyage dans des univers divers reconstitués par l'intermédiaire d'une soixantaine d'acteurs et figurants de 4 à 70 ans.

« On redécouvre la forêt »

Le public pénétrait tout d'abord dans le tronçon consacrée aux sorcières et aux fées. Suivait une évocation des métiers liés à la forêt par les spécialistes Armand et Franck Dorffer. Le sentier de l'histoire évoquait les trouvailles archéologiques dans la forêt de Haguenau, les lieux sacrés celtes et chrétiens, Frédéric le Borgne, et Richard Coeur de Lion.
La dernière partie de ce sentier était consacrée à des reconstitutions poétiques de contes forestiers. Des personnages sur des échasses et des fées trapézistes évoluant dans les arbres évoquaient ce thème mis en scène par Sandrine Binet.
Les costumes avaient été conçus et réalisés pour l'occasion par la costumière de la troupe des 2 haches Annie Steinbach.
A noter le remarquable travail de l'équipe technique autour de Christian Schillinger et Jean-Marie Moscherosch, excellents dans l'art de mettre en valeur la nature. Secondée par sept personnes, elle a réalisé des prouesses techniques pour illuminer les espaces scéniques.
La quinzaine de conteurs a eu également beaucoup de mérite à présenter ses textes devant des groupes nombreux qui se succédaient à grande vitesse.
La section Corps en K'danse de Rachel Paggin, en particulier le groupe de Laetitia Gasser, a enfin charmé l'auditoire. D'ailleurs, les centaines de spectateurs ne tarissaient pas d'éloges à la sortie du sentier : « on redécouvre la forêt avec toute cette lumière », expliquait l'un deux. « C'est magique ! », concluait un autre.

 

Schirrhein a une âme de bûcheron

Un clin d'oeil à nos principaux partenaires que nous remercions pour leur soutien:

écrivez nous !

Retour vers la page d'Accueil