Bienvenu sur notre site de la Ronde __la ronde des Bûcherons____concours des bûcherons__Nos sites préférés__Faites leur confiance__Galerie

les courses de Schirrhein
3 juillet 2004
Résultats 800m, 1800m, 5000m, 10000m

La performance d'accord, la fête d'abord !

le sérieux à l'échauffement:

séance d'étirements des ishio-jambiers, des mollets et des fesses

 

A Schirrhein tout est bon pour faire la fête !

Ainsi Le Crazy Horse de Paris avait délégué tout spécialement pour la 8 édition de la Ronde des Bûcherons une solide équipe de filles...



Nulle part ailleurs, c'est une évidence, même au marathon du Médoc, internationalement reconnu, on se la joue un plus sobre. Chaque année, les organisateurs essayent de peaufiner cette recette qui plaît tant. Depuis 2002, des récompenses étaient attribuées, bien sûr, au meilleur déguisement, mais aussi aux couples les plus rapides. 60 binômes se sont donc ainsi élancés. Incroyable! C'est bien simple depuis 8 ans qu'elle existe, la " Ronde des Bûcherons " n'a cessé de progresser dans la hiérarchie régionale.

 

et puis la cadence infernale de ces demoiselles...

 

 

Contraste entre les demoisselles du Crazy Horse et les hommes de Cro-Magnon surgissant de nulle part et criant à se déchirer les poumons. .


Samir dépassant le Cro-Magnon

de l'animation sur le parcours

 

 


 

Près de 300 jeunes franchirent la ligne d'arrivée !

217 jeunes pousses suivies de 67 pré-adolescents se sont vus remettre une très belle médaille souvenir et les trois meilleurs de magnifiques récompenses (coupes, cadeaux...)

Le minime Jean-Guillaume Messmer (ANA-FC Haguenau) et le poussin Cédric Beil (AS La Claquette) se sont montrés les plus performants lors des deux courses (1800 m et 800 m) réservées aux jeunes. Dans le camp féminin, les palmes sont revenues à la minime Amal Zouhair (Asptt Strasbourg) et à la poussine Anaïs Westermeyer (ANA-RAC Wissembourg), classées respectivement 11e et 6e au scratch sur 1800 m et 800 m.

et puis le sérieux des athlètes qui se présentent pour la gagne !
Samir Baala et Svetlana Prétôt sur 10 km, Stéphane Rust et Jasmin Nunige sur 5 km ont inscrit leurs noms au palmarès de la Ronde des bûcherons marquée, samedi soir à Schirrhein, par un record de participation
"J'en avais encore sous la semelle. " On n'a aucune peine à croire Samir Baala. Il vient à peine de franchir la ligne devant une foule qu'on a rarement vu aussi dense à l'arrrivée d'une course sur route en Alsace et son souffle n'est pas celui, saccadé, d'un homme au supplice.
Oui, Samir Baala aurait pu courir plus vite samedi soir à Schirrhein. Oui, il avait dans les jambes le record de l'épreuve (30'29'') détenu par son coéquipier de l'ASPTT Strasbourg Radouane Serfaki. S'il a finalement échoué de treize secondes, malgré la supplique (" le record, Samir, le record ! ") de son papa, le haranguant à 500 m de l'arrivée, c'est que la concurrence n'a pu le pousser dans ses retranchements. " J'étais trop seul pendant trop longtemps ", s'excuse presque le champion de France de marathon (il n'y a pas que Mehdi, dans la famille Baala pour figurer sur l'avant-scène nationale !).
En tête, dans un style proche de celui de son vice-champion de monde du 1500m de frère, Samir ne faiblit jamais mais victime d'un fort vent latéral sur le dernier tronçon, ne battra pas le record de Serfaki, qui date de 1998 en 30'29.

Samir Baala
irrésistible à Schirrhein !
mais trop seul pour faire tomber le record de l'épreuve.



 

 

574 classés sur le 10 km mesuré !
La ronde, c'est aussi et surtout la fête, et elle fut superbe. Sur le 10 km, ils étaient une petite poignée à afficher des ambitions de victoire. Samir Baala, champion de France du marathon n'en fit qu'a sa tête. Dès le km 2, il lança l'offensive. Le groupe de tête composé d'une dizaine de coureurs se regarda et laissa filer. Baala prit alors un rythme de métronome en avalant les kilomètres en 3'05'' pour passer à mi-course en 15'15'' à trois cents mètres devant un groupe qui se disloqua au fil des pas. Second à mi-course : Frédéric Holtzberger (Ana-Anr) ; troisième : Christian Foerry (Asptt Mulhouse), quatrième : Patrick Filippi (Ana-SGW). Ce dernier avait fait un gros travail pour revenir sur le groupe de tête après avoir manqué le bon wagon au km 2.


Suivent Joël Lorentz (ASPTTS), Noël Soltani (RT Schweighouse) et Claude Baltzer (ANA/FCH), toujours là. Avec François Voltzenlogel 10e et Yannick Stavjanicek, qui a dû couper son effort dans le dernier kilomètre, victime d'un problème à la cuisse (12e), le Running Team Schweighouse remporte, comme il en a pris l'habitude ces derniers temps, la victoire par équipes.

" Il a d'emblée mené un train d'enfer (moins de 6' au passage au 2e km), trop élevé pour moi ", reconnaît Patrick Filippi (ANA/SGW) à l'arrivée. Trop élevé pour tout le monde... Personne en tout cas n'ose relever le défi imposé par l'aîné des Baala. Le remarquable Christian Foerry (ASPTT Mulhouse) et le très accrocheur Frédéric Holzberger (RT Schweighouse) pas plus que Filippi.
Ce trio-là se rend très vite compte qu'il va devoir se frictionner pour la seconde place. Qui revient à Filippi auteur, dans la dernière bosse, d'une accélération à laquelle ses deux compagnons ne peuvent répondre. Derrière, l'inusable Dominique Epp (Mutzig) décroche une très méritoire 5e place. " Surpris au départ, j'ai laissé filer le groupe de tête et dû faire toute la course en solitair. C'est la première fois que ça m'arrive ", lâche, incrédule, l'ancien champion de France de biathlon.
Trop rapide pour Filippi, Foerry et Holzberger

l'arrivée des premières filles, la rose à la main !


Record pour Prétôt : 36:11 !

La championne de Lorraine d'origine russe, Svetlana Prétôt (Phar Longwy), 32e au scratch, a pour sa part, largement dominé la situation chez les féminines. En 36'11", elle a battu le record du 10 km (37"09") établi en 2001 par la Suissesse Jasmin Nunige qui défendait alors le maillot de L'ANA-FC Haguenau.

c'est Maurice, le président du club organisateur qui se chargea de remettre la rose à la première féminine

C'est Alert Olbrechts

CHAPEAU: le 517e et dernier classé du 10 km de Schirrhein se nomme Albert. Il effectua son parcours en 1h 12' 18". Malgré un détourd qui pénalise le chrono. Cet Allemand qui fête son 89e anniversaire en septembre, il terminera plus de 42 minutes après le lauréat mais mérite néanmoins un gran grand coup de chapeau.

 

Chez les féminines, Svetlana Prétôt avait annoncé la couleur.

" Je viens pour m'approprier le record de l'épreuve" (appartenant à Jasmin Nunige depuis 2000 en 37'09'') ", lance-t-elle sans sourciller. Elle l'a battu. Pulvérisé de 51''.

Blandine Ducret (ASPTTS), l'ancienne championne et recordwoman de France du 1 500 m a reconnu la supériorité de sa rivale. " J'ai pu l'accompagner jusqu'au 9e km, mais quand elle a accéléré, j'ai compris, dit-elle. J'ai fini à mon rythme. " Un rythme qui lui a tout de même permis de battre, elle aussi l'ancien record (37'08'').



Blandine en plein effort dans la montée vers l'arrivée. Souriante et toujours prête à répondre aux interviews (ici avec Louis Lapp)

 

L'évènement : Svetlana et Alber...


Record pour Prétôt : 36:11 !

La championne de Lorraine d'origine russe, Svetlana Prétôt (Phar Longwy), 32e au scratch, a pour sa part, largement dominé la situation chez les féminines. En 36'11", elle a battu le record du 10 km (37"09") établi en 2001 par la Suissesse Jasmin Nunige qui défendait alors le maillot de L'ANA-FC Haguenau.

c'est Maurice, le président du club organisateur qui se chargea de remettre la rose à la première féminine

 


C'est Alert Olbrechts

CHAPEAU: le 517e et dernier classé du 10 km de Schirrhein se nomme Albert. Il effectua son parcours en 1h 12' 18". Malgré un détourd qui pénalise le chrono. Cet Allemand qui fête son 89e anniversaire en septembre, il terminera plus de 42 minutes après le lauréat mais mérite néanmoins un gran grand coup de chapeau.

Stéphane Rust et Jasmin Nunige sur 5 km

Ils furent 525 sur le 5 km, enlevé de main de maître par Stéphane Rust (Ana-Anr)

Sur 5 km, la victoire de Stéphane Rust (ANA Niederbronn), qui défendait en la circonstance les couleurs du team Espace-Marathon, a été plus longue à se dessiner. Dans les derniers 500 m, il a toutefois réussi à lâcher Alain Martin (ASC Strasbourg) et Hamid Elfatni (ANA-AC Lauterbourg), lesquels aspiraient aussi à la plus haute marche du podium. Ludovic Cardona, longtemps aux commandes flanqué de l'étonnant Yassine Bouroua, commençait à donner des signes de fatigue avant d'abandonner un peu plus tard, victime de maux de ventre. Dans les derniers 500 m, Rust s'est irrésistiblement détaché, Elfatni venant prendre la troisième place sur le podium derrière Martin, mais devant Roessler, Bouroua et Schoenahl.

Attention danger !



Aucun risque pour les coureurs, le tracteur venu tout droit de la forêt annonçait la fête qui suivie les courses pédestres;

Jasmin Nunige victorieuse sur 5 km effectuait sa rentrée à Schirrhein neuf semaines après avoir accouché de Fiona

une maman comblée

Histoire de se consoler de la perte du meilleur chrono réussi par une femme sur les 10 km schirrheinois, Jasmin Nunige s'est adjugé le 5 km neuf semaines après avoir... accouché d'une superbe Fiona que Guy, le papa, a fièrement promenée dans son landeau sous le regard attendri du parrain Francis Bentz.


Créditée d'un chrono de 18'13", l'épouse de Guy a terminé 35e au scratch, sa victoire est dédiée a fiona.



Famille Nunige comblée de bonheur avec la famille Bentz Francis , heureux parrain de Fiona ...et de curieux intruts
Quel contraste....

Le départ des petits..


Le départ des petits...l'air inquiet, la peur au ventre...mais prêts à partir

et puis l'ancien ! une référence !

C'est Alert Olbrechts

CHAPEAU: le 517e et dernier classé du 10 km de Schirrhein se nomme Albert. Il effectua son parcours en 1h 12' 18". Malgré un détourd qui pénalise le chrono. Cet Allemand qui fête son 89e anniversaire en septembre, il terminera plus de 42 minutes après le lauréat mais mérite néanmoins un gran grand coup de chapeau.



Alert Olbrechts (LT Ettlingen)
89 ans
l'arrivée franchie, les petits soins


les médecins prêts à intervenir ...


et puis salle de message (école de kiné)
la soirée...

 

LE SENTIER DES BUCHERONS

Quand la nuit tombe sur la forêt sainte, dans la douceur d'un début d'été…de curieux personnages vous prendront par la main et vous conduiront sur le " merveilleux " SENTIER DES BUCHERONS.

Dans les années 1900, le bûcheron communiait avec la nature, il vivait des semaines entières au cœur de la forêt, vous le verrez vivre, travailler, rêver...se souvenir de St Arbogast, ermite et premier évêque d'Alsace.

 

 

 

Cher ami spectateur, cher ami coureur, empruntez le " SENTIER DES BUCHERONS " et vous verrez apparaître le petit peuple des mystères de la forêt: lutins, fées et elfes.

Une cinquantaine de comédiens, de figurants vous transporteront à travers une dizaine de tableaux dans un monde habillé d'ombre et de lumière pour un parcours magique... à ne pas manquer.

*:
JEUDI 2-VENDREDI 3-SAMEDI 4 JUILLET A LA TOMBEE DE LA NUIT GRATUIT POUR TOUS LES PARTICIPANTS A LA 8é RONDE DES BUCHERONS

Les visiteurs du sentier dégusteront le breuvage maléfique et aphrodisiaque appelé 'waldmeister' et préparé par le grand druide du club

 

 

 

 


le sentier des bûcherons

 

Mise en scène et texte:
Jean-Michel STEINBACH

Chorégraphie:
Rachel Génin

Costumes:
Annie Steinbach

Ingénieur du Son:
Maurice Gentner, Elie Paggin

Régie lumière:
Christian Schillinger

Les acteurs, figurants, hommes de main seront ravis de vous présenter ce spectacle sportif sous la voûte étoilée.

Grand druide:
Nico

 

 

 


écrivez nous !

Retour vers la page d'Accueil